Bulletin d'information n° 63 publié le 23/10/2021

Bulletin d'information n° 63 publié le 23/10/2021

Chers adhérents, chers Amis,

Nous vous adressons cette lettre qui sera distribuée à tous les habitants du Rayol Canadel.

L’objet de cette note est d’informer les habitants du Rayol-Canadel de l’évolution du projet du Cœur de village du Rayol.

A l’occasion de la consultation publique portant, nous vous le rappelons, sur la transformation d’un parking public en parking ouvert au privé (pour laquelle nous vous engageons aussi à écrire, cf détails en fin de cette note), nous souhaitons vous donner un état des lieux de notre action contre cette modification, mais plus largement contre le projet municipal.

POINT SUR NOTRE ACTION

Rappelons d’abord que l’association des Amisdu Rayol Canadel (AARC) est une association loi 1901, agréée environnement, créée en 1980 à l’initiative de quelques résidents pour préserver la qualité de vie et l’état naturel de ce site exceptionnel. Son acte fondateur fut de combattre avec le succès qu’on connait la bétonisation du Domaine Potez devenu Domaine du Rayol, fierté de notre commune. Aujourd’hui, 350 familles, soit 500 membres adhèrent à l’AARC.

Depuis début 2021, L’AARC s’oppose à nouveau à un projet municipal visant à rien moins, dans sa forme actuelle, que la bétonisation de notre cœur de village à l’emplacement des tennis laissés en friche depuis une décade. Une solution alternative a été imaginée par notre association et présentée, le 15 juillet dernier, dans la salle des fêtes de la Mairie duRayol-Canadel à tous les habitants et toutes les associations, invités à cetteréunion pour leur permettre de donner leurs avis et leurs remarques.

Cetteprésentation de notre solution alternative a rencontré un vif succès, relayépar Var Matin. Et son approbation unanime nous a encouragés à poursuivrenos actions.

RAPPEL DU PROJET MUNICIPAL

Nous nous opposons au projet de la municipalité qui veut construire, sans aucune concertation, à la place des tennis actuels, un parking souterrain à deux étages surmonté d’une immense dalle de 900m2 (inutilisable la journée en plein soleil), une résidence pour seniors de 15 logements, reconnue par la profession non rentable économiquement et d’autres logements de style banalement urbain, en abattant des chênes-lièges centenaires, sur un terrain très en pente. Tout ce béton sera non seulement disproportionné pour notre charmant village, mais sans aucun respect du bel environnement actuel. Le projet municipal est en total décalage avec son temps, à la fois pour la transition écologique, le respect de l’environnement et l’avenir des sols. Il risque aussi à terme de déprécier l’image du Rayol.

POINT SUR LES GRANDES LIGNES DE NOTRE SOLUTION ALTERNATIVE 

Si nous souscrivons à l’idée municipale de créer une place de village au niveau de la RD559, avec vue sur la mer, en revanche nous proposons qu’elle ait des proportions plus raisonnables, soit 255 m2 environ et non les 850 m2 proposés par la municipalité. Ainsi, cette place pourra devenir un joli lieu de détente avec une fontaine, rythmé par différents aménagements attractifs à taille humaine. Le charme naturel de notre station balnéaire historique sera ainsi préservé, pour les touristes comme pour les résidents, et sa perspective remarquable laissée intacte. En-dessous, à l’emplacement du tennis supérieur, nous proposons d’aménager sous la placette un lieu convivial et culturel d’animation et de rencontre, agrémenté d’une buvette qui sera à la fois le rendez-vous naturel des sportifs et celui desamateurs de culture venus participer à des événements. Un kiosque à musique avec piste de danse sera dédié au pôle culturel. A l’emplacement des trois tennis du bas, nous envisageons de placer des activités sportives (padel, ping-pong, pétanque) ainsi qu’un parking de 45 places gratuit en incluant celui,actuel, des commerçants. La rénovation de la villa Morel en logements sociaux fera également partie de notre solution.

ET MAINTENANT ?

Notre pétition lancée en août et poursuivie en septembre-octobre 2021, contre le projet municipal et en faveur de notre solution alternative, a été un grand succès : elle a obtenu plus de 700 signatures. En particulier, Monsieur GillesClément, paysagiste renommé internationalement et concepteur des jardins du Rayol, nous a fait l’amitié et l’honneur de signer notre pétition,ainsi que plusieurs personnalités politiques locales qui approuvent nos actions contre ce projet en l’état.

Ainsi, la légitimité de l’ARRC comme interlocuteur de la Mairie est grandement renforcée, portant la voix deplusieurs centaines de personnes désireuses d’un projet d’aménagement plus respectueux et plus adapté à notre cœur de village.

Depuis lors, L’AARC n’a pas cessé de faire évoluer sa solution avec la participation, désormais, de spécialistes en urbanisme. Ces évolutions seront particulièrement respectueuses des aspirations deshabitants et de l’environnement, en s’inscrivant dans le cadre de la politique environnementale prônée par le gouvernement.

C’est dans cecontexte que nous avons demandé, le 15 octobre 2021, un rendez-vous à Monsieur le Maire et à Mesdames et Messieurs les Maires adjoints et Conseillers municipaux, afin de déterminer les modalités de travail à mettre en place et définir ensemble le meilleur projet possible, à court et long terme, pour le cœur de village.

Par exemple, nous proposons de fixer plusieurs réunions tripartites Municipalité-AARC-Urbanistes pour échanger sur ce beau projet. Nous pourrions, pour nourrir ces réunions, organiser des ateliers publics avec vous les habitants du Rayol-Canadel qui voudraient y participer. Il faudrait prévoir environ 6 mois pour aboutir alors à un projet solide réellement partagé avec les habitants, sous la Présidence de Monsieur le Maire.

A ce jour, nous attendons une date de rendez-vous fixée par la municipalité pour engager un travail commun, en ayant fait remonter toutes les observations et remarques qui nous ont été transmises.

N’oublions jamais qu’un projet réussi est un projet qui a fait le consensus de toutes les parties prenantes.

Nous vous informons que l’AARC a déposé le 13 octobre 2021 auprès du Commissaire enquêteur son avis négatif sur la modification n°2 du PLU concernant le parc de stationnement de l’OAP.

Nous avons demandé à Monsieur le Maire de mettre en ligne cet avis négatif sur le site de la mairie,comme c’est le cas pour les avis d’autres associations.

Nous vous engageons vivement à écrire, vous aussi, à l'adresse mail suivante avant le 5 novembre à midi : A l’attention de Monsieur le CommissaireEnquêteur :

virginie.genty@rayol-canadel.fr

 

Recevez toutes nos amitiés.

Jean-Luc Tardy,Président de l’AARC, pour le Conseil d’Administration

Le 21 octobre2021