Bulletin d'information n° 61 publié le 19/09/2021

Bulletin d'information n° 61 publié le 19/09/2021

Chers adhérents, chers amis,

Cette lettre a pour objet de vous informer de la tenue d’une enquête publique relative à la modification n°2 du plan local d’urbanisme (PLU) qui se tiendra du 4 octobre au 5 novembre 2021 et de la position de notre association sur cette modification.

 

Notre position sur la modification du PLU :

 

Le projet municipal d’aménagement du « centrevillage », combattu par l’AARC, comprend une résidence senior de 15 logements de type T2, une résidence en accession à la propriété de 12 logementsde type T2 à T4 et la reconstruction de la villa Morel comprenant 5 logements locatifs. Il est également prévu la construction d’un parc de stationnement de 70 places.

Dans le PLU adopté en octobre 2016, ce parc était qualifié d’équipement public. Il en était également de même des équipements de loisirs susceptibles d’être installés sur le toit terrasse du parking.

La modification du PLU soumise à l’enquête publique modifie cette mention : le terme « équipements publics » disparait au bénéfice du terme « équipements ».

La commune justifie ce changement par « la volonté de mutualiser le stationnement », « la destination du parking (initialement entièrement public dans l’OAP) doit être modifiée pour pouvoir affecter une part au stationnement privé et le reste au stationnemen tpublic ».

On ne peut que s’étonner d’un tel changement :

Le PLU initial adopté en 2016 relevait la nécessité d’améliorer l’attractivité « des centralités » en renforçant l’offre de stationnement.

M. le Maire expliquait, dans la brochure relative à l’OAP du centre village distribuée lors de la réunion qu’il a organisée le 10 juillet dernier que « l’accès au [au cœur de village] y est difficile à cause de la circulation et du stationnement, surtout en période estivale… », que« pour améliorer le problème du stationnement, cette esplanade abritera également un parking …  plein d’avantages : 70 places pour désengorger le stationnement le long des routes avec un accès immédiat et fonctionnel à l’esplanade et à tous les commerces et services…permettant l’augmentation de la fréquentation des commerces et services du village et encourageant les estivants à faire leurs courses dans la commune ».

La transformation d’un parc de stationnement public en parcde stationnement privé ne permet en rien d’améliorer le stationnement en centre village dès lors que la moitié des places sera réservée aux résidents des 3 nouveaux bâtiments implantés. Le PLU prévoit en effet que la création de nouveaux logements en zone UA doit être accompagnée de la réalisation d’un certain nombre de places de stationnement. Il ne restera donc que 35 places disponibles pour les visiteurs et clients des commerces du cœur de village. Dès lors que ce parc de stationnement est privé, encore faut-il que la commune s’en porte acquéreur pour les mettre à disposition de ces derniers !

Pour l’instant aucun permis de construire les 3 nouveaux bâtiments prévus n’a été déposé. A supposer que la commune persiste dans son projet de bétonisation du centre village, ce que l’AARC ne souhaite pas, elle a d’ailleurs lancé une pétition en ce sens auprès de vous et des résidents du Rayol-Canadel (cf.la pétition ci-dessous), pourquoi ne pas exiger que chaque bâtiment soit doté d’un parking en sous-sol ? Cette exigence permettrait dès lors soit de conserver le parc de stationnement prévu comme équipement public et de l’affecter totalement au public soit de le supprimer totalement.

Au regard de ces observations l’AARC s’oppose donc à la modification n°2 du Plu, va envoyer en ce sens une lettre au commissaire-enquêteur et vous invite à faire de même auprès de ce dernier.

 

Comment intervenir dans le cadre de l’enquête publique ?

           Le dossier est consultable en mairie de 8 h à 12h et de 13h15 à 17h (sauf le vendredi).Vous pouvez le consulter sur le site internet de notre commune, www.rayol-canadel.fr.

           Comment déposer des observations ?

·        Par voie postale : M. le commissaire enquêteur, mairie du Rayol-Canadel, place Guidicelli, 83820 Rayol Canadel sur mer ; les plis doivent arriver au plus tard en mairie le vendredi 5 novembre à 12 heures ;

·        Par mail à l’attention du commissaire-enquêteur : virginie.genty@rayol-canadel.fr;

·        Par consignation sur le registre détenu en mairie, du lundi au jeudi de 8 h à 12het de 13h15 à 17h et le vendredi de 8h à 12h ;

·        Directement auprès du commissaire-enquêteur les lundi 4 octobre de 13h15 à 17h, mercredi 13 octobre de 8 h à 12h, jeudi 21 octobre de 13h15 à 17h, mardi 26 octobre de 8 hà 12h et vendredi 5 novembre de 13h15 à 17h.

 

Nous vous conseillons d’indiquer, si c’est le cas, à l’appui de vos observations que vous avez signé la pétition de l’AARC.

Nous joignons le texte de la pétition, ci-dessous, si vous ne l’avez pas encore signé.

           

           Attention ! Vos observations et remarques doivent porter sur l’objet de la modification n°2 du PLU, à savoir le fait que le parc de stationnement initialement qualifié d’équipement public devienne désormais un équipement privé. Sinon elles ne seront pas prises en compte.

 

Texte de la pétition

Association des Amis du Rayol Canadel (AARC)

Pour un aménagement concerté du cœur du village

Le 10 juillet 2021, le Maire a présenté un projet finalisé d’aménagement du cœur duvillage disproportionné et sans concertation publique avec les habitants sur les besoins réels attendus.

Aussi, nous,habitants du Rayol Canadel, résidents permanents comme secondaires, demandons par la présente au Maire de revoir ce projet « Cœur de village » pour intégrer les remarques et les besoins des habitants.

En l’état, il nous paraît totalement disproportionné pour une commune comme la nôtre : une dalle de béton de plus de 850m² surplombant lesterrains de tennis ; un nouveau parking payant de 70 places sous la dalle couvrant les tennis et deux immeubles d’au moins 25 appartements.

L’AARC a présenté le 15 juillet 2021 un projet, concerté avec les habitants, qui tient compte de la dimension sociale et environnementale, démontrant ainsi qu’une alternative pour l’aménagement de cette zone est possible. Cette solution présente l’avantage d’être adaptée à la taille de notre village sans en dénaturer le charme et la douceur de vivre.

Par conséquent nous vous demandons d’apporter un appui massif à notre refus du projet municipal en l’état dans le but que l’AARC puisse mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition afin d’éviter le massacre définitif de notre village.

Cliquezsur le lien ci-après pour donner votre accord à notre pétition :

https://forms.gle/rXqncKvPJpK8Hsft6