Bulletin d'information n° 39 publié le 10/01/2021

Bulletin d'information n° 39 publié le 10/01/2021

LETTRE D’INFORMATIONN° 39

--------------------------------------

 

Notre solution alternative au projet de la municipalité concernant les tennis et la villa Morel.

 

Chers adhérents, chers amis,

 

Dans notre dernière lettre N° 38, nous vous avions informé que conformément aux positions  prises avec vous le 5 août 2019, nous ne souhaitions pas que soient construits, en lieu et place des tennis, une résidence senior et un parking et que nous présenterions à la municipalité une solution alternative respectant vos engagements basés sur la conservation d'espaces sportifs et  la défense de l'environnement.

 

A cet effet, comme nous vous l’avions précisé, une réunion s’est tenue le 4 janvier 2021 à la mairie, étaient présents à cette réunion :

-         M. Saint André, 2ème adjoint pour la mairie ;

-         Deux associations invitées par la mairie: l’ADRER et l’association des commerçants ;

-         Jean Luc TARDY et Guy CIOFFI pour l’AARC.

 

Dans un  premier temps, l’AARC a présenté les grandes lignes de notre solution alternative (dont vous trouverez copie en annexe).

Globalement  ce projet se résume ainsi :

 

●      Une placette au niveau de la RD559, un restaurant et une salle de sport sous la placette, une terrasse extérieure sur le tennis le plus haut, la restauration des 3 tennis du bas, un parking sur le terrain Morel et la restauration de la villa Morel.

●      Une étude, que nous avons faite, démontre la viabilité économique d’un tel projet à la condition qu’il soit qualitatif. La fréquentation du Rayol Canadel permet d’envisager un projet ambitieux. Tout le monde y gagnerait.

 

A la suite de cette présentation, M. Saint André donne le point de vue de la municipalité sur notre projet :

 

●      Cette solution alternative n’est pas conforme aux spécifications du PLU qui s’impose, dès lors que  le Tribunal administratif de Toulon a rejeté le 25/10/2018 le recours de l’association contre ce plan;

●      La municipalité s’en tiendra au PLU mais est ouverte à quelques aménagements “pertinents” demandés par les associations ;

●      Le compromis de vente a été signé entre le groupe Eiffage et la société “Mer et Terre ”, propriétaire actuelle des tennis ; la vente effective est prévue en novembre 2021.

 

Concernant les aménagements, M. Saint André précise et détaille qu’il n’est possible aux associations de n’intervenir que sur :

●      la place au niveau de la RD 559 ;

●      l’aménagement des 1000 m2 du toit du parking ;

●      l’aménagement du toit de la résidence pour senior ;

●      l’aménagement entre la villa Morel et le nouvel immeuble locatif de 14 appartements.

Suite à cette réunion, le CA de notre association avait donc le choix entre deux attitudes :

●      Accepter la proposition de la municipalité de travailler ensemble pour “améliorer” son projet;

●       S’opposer au projet de la municipalité et défendre, avec tous les moyens à notre disposition, la solution alternative présentée.

 

Réuni le 8 janvier, votre CA a choisi, à l’unanimité, la position suivante, conformément aux engagements antérieurs  de votre association :

 

Nous nous opposons au projet de la municipalité et défendrons par tous les moyens à notre disposition notre solution alternative susceptible de préserver la spécificité de notre village.

 

●      Trop de projets ou réalisations immobilières sont en cours (AKTIMO et l’urbanisation de la « carrière »par exemple), et une nouvelle bétonisation en plein centre du village aurait un impact désastreux tant sur le plan qualitatif que financier auprès des résidents et des estivants ;

 

●      De plus, notre solution permettra aux résidents et scolaires de profiter gratuitement des espaces sportifs pendant les périodes hors saison estivale ;

 

●      Enfin, il ne faudrait pas remplacer un spectacle désolant constitué par des tennis en jachère depuis bientôt 20 ans, cachés par une haie de lauriers, par un autre spectacle tout aussi désolant  d'immeubles et de garages

 

Chers amis, notre association a été créée il y a 40ans pour préserver l’environnement et le cadre de vie de notre village. Cet acte fondateur a permis la préservation du domaine Potez de toute urbanisation et la création des jardins du Rayol que le monde admire. Notre solution alternative s'inscrit en droite ligne de ces objectifs qui demeurent plus que jamais d’actualité

Pour préciser, mettre au point et lancer notre solution, nous avons besoin de vous, de vos conseils et remarques ; nous nous tenons à votre disposition pour en discuter.

 

Dans les jours  qui viennent nous allons informer les autres associations de notre village et alentour  sur notre solution  alternative.

 

Nous  espérons aussi bien sûr, dès que les conditions sanitaires le permettront, pouvoir présenter notre projet aux résidents et estivants du Rayol.  

 

De même nous comptons informer la presse locale et les instances régionales ou nationales de défense de l'environnement.

 

Un   grand merci, chers amis, pour votre appui.

 

A très bientôt de vous lire.

 

Nous vous présentons tous nos meilleurs vœux ainsi qu’à vos familles pour cette nouvelle année et nous espérons vous revoir bientôt dès que cela sera devenu possible.

 

 

Le conseil d'administration de l’AARC